Sommaire

Ça fait un moment que vous vous sentez à l’étroit à la maison car la famille s’agrandit, parce que les enfants grandissent ou parce que vos activités exigent des espaces supplémentaires? Il n’y a pas de souci, l’extension de maison est un problème qui peut toujours se régler. Une maison peut évidemment s’agrandir de tous les côtés, de long en large, du bas et aussi vers le haut. C’est le meilleur choix à faire, ou en second lieu de déménager et procéder à la vente ou à la location de la maison concernée. Faisons sans attendre un tour plus concret des possibilités par rapport à la première option, qui constitue un gain de temps et d’énergie car une procédure de vente et de rachat n’est pas des plus facile.

L’élévation de maison

A faire et à ne pas faire

La technique la plus courante d’extension de maison à Bordeaux est la technique d’élévation. En d’autres termes, il s’agit d’ajouter un ou plusieurs étages à la maison. C’est un grand œuvre qui nécessite souvent que les propriétaires déménagent le temps que ça dure, et qu’ils mettent de côté leur meubles et autres possessions afin de les protéger. Ils peuvent dans ce cas les mettre chez de la famille ou des amis à proximité ou encore dans un entrepôt. Se documenter sur les démarches à suivre et les demandes d’autorisation nécessaire sera l’étape suivante.

Réglementations et Plan local d’Urbanisme

Avant d’élever la maison, il faut consulter en effet les réglementations en vigueur pour savoir combien on a droit sur la surface et la hauteur autorisée. Le Plan local d’Urbanisme (PLU) définit par ailleurs le coefficient d’emprise au sol et le coefficient d’occupation des sols. C’est dans le même document que vous trouverez vos options quant au type de construction et aux types de matériaux permis.

A lire aussi :  Construction maison écologique : planifier correctement son projet !

L’extension horizontale

Plus petite, plus rapide

Si vous n’êtes pas intéressée par une augmentation du nombre d’étages et si l’extension de maison que vous projetez de faire consiste au rajout d’une petite surface à accoler à la maison, il vaut mieux le faire de façon horizontale. Ça peut-être une extension en bois qui va constituer en même temps d’une valorisation de votre demeure, comme une véranda. Pourquoi le bois direz-vous? Tout simplement parce que le bois permet une accélération des travaux, d’avoir une bonne isolation et surtout un bel rendu esthétique. Ajouter une pièce comme ça permet d’optimiser entre autres la luminosité et la modernité sans trop de peine.

Pensez économie et écologie

En outre, vous aurez davantage de flexibilité dans le choix des matériaux et la forme finale dans ce type d’extension de maison. Et ce sera peut-être le moment d’opter pour des matériaux écologiques, le bois en fait partie, et pour une technique de construction tout aussi respectueuse de l’environnement. Dans ce sens, pourquoi pas extension à toit plat végétalisé?

La technique d’excavation

L’excavation est-il quelque chose qui se fait?

Il n’est pas exclu la possibilité d’extension de maison depuis le bas. On appelle ce procédé l’excavation, consistant à vous faire profiter de surfaces habitables supplémentaires en exploitant le sous-sol de votre maison. Par ce moyen, on fait en sorte d’obtenir des pièces en plus, d’une hauteur de sous plafond respectable, c’est-à-dire supérieur à 1m80. L’autre condition serait d’avoir une ou plusieurs ouvertures donnant directement sur l’extérieur.

Pourquoi la faire?

C’est un cas qu’on rencontre sur les sites sur lequel repose une protection du patrimoine architectural, puisqu’il ne sera pas alors possible d’étendre la maison ni de manière verticale ni horizontale. Ça se peut aussi que vous soyez limité par des Plans Locaux d’Urbanisme, qui vous empêchent de dépasser un certain coefficient d’occupation des sols ou une hauteur prédéfinie pour les bâtiments.

A lire aussi :  Comment mener à bien la construction d'un mur en pierre à l'ancienne ?

Qui contacter pour ce genre de travaux

Architecte

Il vous faut au minimum un architecte pour s’occuper du dessin de la maison après l’agrandissement. Il va ensuite concevoir et superviser la construction de celle-ci, selon vos attentes. C’est quelqu’un qui doit être de bonne oreille, mais aussi en mesure de vous proposer mieux que ce que vous imaginez.

Bureau d’études

Mieux encore, vous pouvez engager un bureau d’études qui vous aidera aussi sur les plans de votre extension de maison, surtout si vous faites face à des contraintes de surface et autres. L’avantage est que le bureau d’études aura plusieurs experts pour vous accompagner dans tous les volets, et donc vous n’aurez pas à les engager un à un avec plusieurs contrats. Et vous n’aurez pas non plus à vous tracasser avec le côté administratif puisque le cabinet est aussi fait pour. Vous allez juste constater l’affichage du panneau de chantier normalisé et de l’avancée des travaux.

Engager un ingénieur

Un ingénieur peut également être nécessaire si vous désirez ou êtes contraint de toucher à la structure de la maison, comme d’abattre un mur ou de supprimer une porte.  De la même manière, on fait appel à lui si on touche à la charpente, si on désire notamment ajouter une terrasse sur une partie de la toiture. Il travaille par ailleurs tout ce qui est d’ordre mécanique et électrique.

A lire aussi :  Pourquoi opter pour une maison écologique en bois ?