geonef

Est-il possible d’atteindre l’autonomie avec une maison Géonef ?

Sommaire

Les Géonefs sont des maisons à base de matériaux 100 % recyclés, sans avoir à se brancher aux réseaux d’eau et d’électricité ni au chauffage et à la climatisation. Ils sont aussi autonomes en nourriture pour certains. Tout cela est administré grâce au concept d’un architecte américain nommé Michael Reynolds qui a eu l’idée de construire des habitations durant les années 1970 qui auront un minimum d’impact négatif sur l’environnement. Il a effectivement imaginé une méthode qui se dit révolutionnaire pour le développement durable et qui présente des avantages indéniable.

Les matériaux utilisés pour une maison Géonef

Une maison Géonef, ou vaisseau de terre, ou même Earthship en anglais, a pour principal but de suivre les principes d’une architecture bioclimatique, ce qui veut dire l’utilisation de matériaux recyclés que nous connaissons, qu’on a déjà testé au préalable et dont l’origine n’est pas méconnue de tous. Pour les murs de soutènement d’un bâtiment, ils sont réalisés grâce aux pneus récupérés et remplis de terre damée qui est ensuite recouverte d’enduit à base de terre ou de torchis qui est un mélange de terre avec de la chaux ou bien du chanvre et de la paille qui sont tous des éléments naturels excellents pour la construction. Il existe aussi une procédure de végétalisation qui consiste à laisser pousser une végétation directement sur la toiture qui est en forme de charpente, principalement faite de bois, et sur laquelle est déposé un bac de terre pour ce processus en question. Concernant les parois intérieures, les matériaux employés sont généralement :

  • Des canettes d’aluminium ;
  • Des boîtes de conserve ;
  • Des bouteilles en verre.
A lire aussi :  Tout savoir sur les constructions Earthship

De multiples techniques naturelles peuvent être exploitées pour le revêtement du sol, comme la terre battue, ou encore le bois cordé. Tout cela dépend évidemment de l’endroit où la maison Géonef est construite, car le climat joue un rôle primordial dans le choix des matériaux. Il est vivement recommandé d’opter pour une isolation du plancher afin de se protéger des températures du sol qui risquent de baisser. La façade vitrée de la maison peut facilement être fabriquée à partir de toutes les vitres et fenêtres collectées pour cet objectif.

La possibilité d’atteindre l’autonomie avec un Géonef

Depuis la création des Géonefs, des adaptations ont été faites pour pouvoir intégrer des équipements qui facilitent la vie dans ce type de maisons avec un maximum de confort, et aussi pour améliorer leur autonomie et leurs performances. Le principe des grottes pour le confort thermique a été exploité dans les Géonefs, c’est-à-dire que les parois en terre favorise la chaleur à l’intérieur quand il fait froid dehors et vice-versa. Il est d’ailleurs possible d’évacuer l’excès de l’air chaud à l’aide d’une fenêtre en puit construite sur le toit avec en plus les petites ouvertures qui se font sur la partie haute des façades vitrées, ce qui est globalement suffisant pour l’évacuation de la chaleur dans des climats qui sont globalement très chauds. Du côté des ressources en énergie, le fondateur des maisons Géonefs a très vite compris le principe qui fait que pour atteindre l’autonomie, la première chose à faire est de consommer le moins possible. Il a également créé des éoliennes qui peuvent facilement se fondre dans l’architecture de la maison et qui disposent d’une durée de vie de plus de 20 ans. Ajoutons à cela les panneaux photovoltaïques pour les besoins en électricité. Pour ce qui est des assainissements, la manière la plus pratique est évidemment de récupérer l’eau du ciel (la pluie), de la filtrer à l’aide de gravier et de la stocker dans les citernes.

A lire aussi :  Les différents types de pompes à chaleur

Produire de la nourriture avec un Géonef

Cultiver des plantes dans un Géonef a pour but d’assainir l’eau et l’air et de nourrir les habitants du foyer avec des fruits et légumes. Plusieurs maisons Géonefs disposent de quelques serres où vous pouvez éventuellement cultiver des plantes qui sont évidemment comestibles tout le long de l’année peu importe le climat dans lequel vous vous trouvez. Il est ainsi possible de se nourrir uniquement avec les plantes de chez soi. Vous disposez aussi du choix de bâtir un poulailler pour élever des animaux qui vous procureront de la viande, des œufs et des produits laitiers nécessaires. Vous pouvez également avoir un bassin pour accueillir des poissons. Les choix qu’offrent ces maisons 100 % écologiques sont nombreux et s’adaptent aux besoins de chacun.