cuisine ecologique

Cuisine écologique : étapes à suivre pour obtenir une cuisine 100 % écolo

Sommaire

Allant de l'orientation, ventilation, matériaux, revêtement, jusqu'au gaspillage, en passant par le mode de consommation et les méthodes de stockage, la cuisine écologique est bien plus qu'un projet… C'est un mode de vie !

Eh oui, si la cuisine 100 % écologique n'est pas encore d'actualité, les ménages ont tendance à passer, progressivement, au green. Entre énergie durable, matériaux biologiques, gestes éco-responsables et appareils moins énergivores, la transition a lieu doucement, mais sûrement.
Vous êtes, vous aussi, tenté par une cuisine économique et écologique ? On vous dit tout ! 

Cuisine écologique : choisir des matériaux biologiques

Si votre cuisine est toujours en cours de construction, il est recommandé de choisir des matériaux d'origine biologique, tel que le bois par exemple. 

Dans cette catégorie, il est également nécessaire de choisir du bois certifié PEFC ou FSC issu des forêts éco gérées pour être complètement sûr de respecter l'environnement. 

Il est, d'ailleurs, conseillé d'opter pour des matériaux locaux, afin de diminuer les émissions de carbone liées au transport. 

Si on insiste sur le bois, les autres matériaux restent tout aussi importants. C'est pourquoi, il faut rester très attentif à l'impact de certaines peintures, vernis, papier peint, revêtement de sol…

Voici quelques exemples de matériaux biologiques durables à utiliser dans sa cuisine :

  • Une cuisine en bois : le bois est non seulement esthétique, noble, mais aussi 100 % recyclable ;
  • Une cuisine en inox : sain, résistant et hygiénique l'inox peut très bien être utilisé dans un lieu aussi sensible que la cuisine ;
  • Une cuisine en fer : le fer est solide, recyclable, économique et dispose d'une excellente durée de vie ; 
  • Une cuisine en fonte naturelle : en plus d'être économique, la fonte est durable et recyclable.
A lire aussi :  Pourquoi opter pour un four écologique ?

Cuisine écologique : opter pour un électroménager économique et moins énergivore

Dans une cuisine, il est presque impossible de s'en passer de l'électroménager, mais ce qu'on peut faire pour garantir une pièce écologique, c'est d'opter pour un électroménager économique et moins énergivore. 

Vous pouvez, par exemple, choisir des appareils qui s'adaptent à vos besoins. Si vous êtes un couple sans enfants, vous n'avez pas besoin d'avoir un réfrigérateur à grande capacité ! D'autant plus que la consommation énergétique d'un appareil évolue exponentiellement avec sa capacité. 

Pensez également au four de classe A et évitez les microondes, passez plutôt à la décongélation des aliments à l'air libre. On précise aussi, que faire la vaisselle à la main vous permet de faire jusqu'à 30 % d'économie. 

Ce sont des gestes qui restent simples pour nous, mais qui ont un énorme impact sur la planète.

Cuisine écologique : des ustensiles écologiques

La cuisson en papillotes est à éviter pour les adeptes du mouvement écologique ! En effet, l'aluminium se dissout rapidement lorsqu'il est brûlé. Optez plutôt pour du papier cuisson

Toujours dans une démarche green et écolo, mettez de côté vos ustensiles en cuivre et céramique qui sont nocives pour la santé et tournez-vous vers le bois.

Cuisine écologique : limitez le gaspillage des aliments

Le gaspillage alimentaire a deux causes principales : 

  • Le mauvais stockage ; 
  • La péremption.

Ainsi, commencez par vous débarrasser de tous les emballages en plastique et en carton qui sont un environnement favorable pour la prolifération bactérienne. Stockez vos aliments de manière à accéder plus rapidement aux produits qui doivent être consommé en premier. 

A lire aussi :  Qu'est-ce que la phytoépuration et quelles sont les étapes à suivre pour sa réalisation ?

Le rangement ouvert est aussi une méthode efficace qui nous incite à consommer les aliments rapidement. 

N'hésitez pas, non plus, à faire votre propre compost pour les plantes du balcon ou du jardin. C'est une méthode simple et efficace permettant de réduire ses déchets et bénéficier de son ordure ménagère.