biotechnologie

Les fluides cryogéniques

18 Novembre 2009 Publié dans #hygiène et sécurité

L'utilisation des fluides cryogéniques (air, azote, oxygène, argon, hélium néon, hydrogène), nécessite du matériel adapté, résistant à l'action du gaz et aux basses températures.

Les transferts de fluides cryogéniques seront réalisés par siphonnage chaque fois que les conditions opératoires le permettront.

Pour les fluides cryogéniques dont l'évaporation est permanente (air, azote, oxygène, etc.), on ménagera un orifice d'échappement en vérifiant fréquemment qu'il n'est pas obstrué.

leur emploi fait apparaître des risques:
 
  • d'incendie: certains liquides cryogéniques sont très inflammables comme l'hydrogène, le méthane, l'acétylène.
  • d'explosion: les fluides cryogéniques oxydants tes que l'oxygène, l'air liquide, peuvent entraîner des réactions violentes en présence de substances réductrices. L'azote ou l'argon liquides, laissés au contact de l'air, s'enrichissent en oxygène qui peut être dangereux lors du réchauffement.
  • de lésions corporelles: le contact avec la peau ou les muqueuses notamment les yeux, peut provoquer des brûlures graves comparables aux brûlures thermiques.
  • d'intoxication: la plupart des fluides cryogéniques ne sont pas ou peu toxiques.

Consignes d'utilisation des fluides cryogéniques:
 
  • Garder en permanence des lunettes de protection avec des coques latérales et, si possible, se placer derrière un écran.
  • Vérifier la qualité du matériel, notamment la verrerie en contact avec le fluide cryogénique.
  • Bien maintenir le conteneur à refroidir (vase Dewar) dans une enveloppe protecrice stable et solide.
  • Porter des gants.
  • Pour les grandes quantités, vérifier la ventilation du local.
 
Propriétés des fluides cryogéniques
Gaz Point d'ébullition (°C) Volume d'expansion du gaz Toxicité
Acétylène -84 - +
Acide chlohydrique -85 - +
Azote -195 696 à 1 -
Argon -185 847 à 1 -
Dioxyde de carbone -78 553 à 1 +
Hélium 3 -269 757 à 1 -
Hélium 4 -268 757 à 1 -
Hydrogène -252 851 à 1 -
Méthane -161 578 à 1 -
Monoxyde de carbone -192   ++
Oxygène -183 860 à 1 -
Trifluorure de bore -100   +
 
Information sur l'utilisation des fluides cryogéniques:
 
  • Mise en place de panneaux de signalisation indiquant la présence de fluides cryogéniques et le risque d'asphyxie dans les locaux possédant l'installation cryogénique.
Panneau de signalisation pour la présence de fluides cryogéniques








 
Panneau de signalisation avertissant le risque d'asphyxie







 
  • L'utilisation des installations cryogéniques doit se faire par une personne qualifiée. Il devra suivre régulièrement une formation sur les régles de sécurités et les risques liés à l'utilisation des fluides cryogéniques.
 
L'instruction de sécurité IS 47 "Utilisation des fluides cryogéniques" contient des informations sur les systèmes mettant en oeuvre des fluides cryogéniques, les risques qu'ils présentent et les règles de sécurité appliquables. Il est publié par la division de l'inspection technique et de la sécurité (TIS) du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire). 

Partager cet article

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog