Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
biotechnologie

Classes de confinement pour les laboratoires microbiologiques

25 Mars 2009 Publié dans #hygiène et sécurité

CLASSE DE CONFINEMENT 1 (L1):
  • Concerne les micro-organismes non génétiquement modifiés de classe1 (n'ayant aucun pouvoir pathogène pour l'homme et ne constituant pas une menace pour l'environnement).
  • Concerne les micro-organismes non pathogènes génétiquement modifiés portant des fragments d'ADN étranger sans pouvoir pathogène.
  • Concerne les cellules animales et végétales normales ou immortalisées et plantes transgéniques ne reproduisant pas de virus ou ne produisant que des virus de classe1, Ea1 ou Ep1.


CLASSE DE CONFINEMENT 2 (L2):

  • Concerne les micro-organismes non génétiquement modifiés de classe 2 (qui peuvent provoquer des maladies chez l'homme mais dont la dissémination dans l'environnement est peu probable, qui sont sans risque pour la collectivité et contre lesquels une prophylaxie ou des traitements efficaces sont connus).
  • Concerne les micro-organismes génétiquement modifiés de classe 2 dans lesquels les vecteurs ou les séquences clonées n'augmentent pas la classe de risque.
  • Concerne les micro-organismes non pathogènes ou de classe 1 génétiquement modifiées portant, soit des gènes codant  pour des protéines ayant un pouvir pathogène limité, soit des fragments importants de génome de micro-organismes de classe 2, Ea2 ou Ep2.
  • Concerne les cellules animales exprimant un virus de la classe2 ou Ea2.
  • Concerne les cellules animales abritant des vecteurs d'expression qui contiennent des gènes codant pour des proétéines ayant un pouvoir pathogène limité ou des fragments de génomes humains ou animaux  inconnus ou des fragments importants de génomes  de micro-organismes de classe 2 ou Ea2.
  • concerne les cellules végétales et plantes transgéniques produisant des virus de classe Ep2.

CLASSE DE CONFINEMENT 3 (L3):

  • Concerne les micro-organismes non génétiquement modifiés de classe 3 (ayant un pouvoir pathogène important chez l'homme mais présentant un risque mineur pour la collectivité et contre lesquels une prophylaxie ou des traitements efficaces sont connus).
  • Concerne les micro-organismes génétiquement modifiés de classe 3 dans lesquels les vecteurs ou les séquencs clonés n'augmentent pas la classe de risque.
  • Concerne les micro-organismes non pathogènes ou de classe 2 génétiquement modifiés portant, soit des gènes codant pour des protéines ayant un pouvoir pathogène important pour l'homme, soit des fragments importants de génomes de micro-organismes de classes 3 ou Ea3.
  • Concerne les cellules animales exprimant des virus de classe 3 ou Ea3.
  • Concerne les cellules animales abritant des vecteurs d'expression qui contiennent des gènes codant pour des protéines ayant un pouvoir pathogènes pour l'homme ou des fragments importants de génomes de micro-organismes de classe 3 ou Ea3.
  • Concerne les cellules végétales et plantes transgéniques produisant des virus de classe Ep3.

CLASSE DE CONFINEMENT 4 (L4):

  • Concerne les micro-organismes non génétiquement modifiés de classe 4 (ayant un très fort pouvoir pathogène chez l'homme et présentant une menace pour la collectivité et contre lesquels aucune prophylaxie ou traitement ne sont connus).
  • Concerne les micro-organismes génétiquement modifiés de classe 4.
  • Concerne les micro-organismes non pathogènes de classe 2 ou 3 génétiquement modifiés portant des fragments importants de génomes entiers de micro-organismes de classe 4.
  • Concerne les cellules animales exprimant des virus de classe 4.
  • Concerne les cellules animales abritant des vecteurs d'expression qui contiennent des fragments importants de génomes entiers de micro-organismes de classe 4.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article