Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
biotechnologie

Le test d'Ames pour évaluer le pouvoir cancérigène d'une substance

26 Janvier 2010 , Rédigé par Mr Magniez Publié dans #biotechnologies

Histoire:


Ce test biologique  fut décrit en 1973 par Bruce Ames.


Intérêt:


L'apparition d'un cancer est souvent lié à des dommages causés dans l'ADN. Ce test permet d'estimer le potentiel cancérigène d'une substance.


Principe:


Le test d'Ames évalue la facilité qu'une substance induise une réversion dans l'expression des gènes pour l'histidine sur des souches bactériennes mutagènes de Salmonella typhimurium. La mutation rend les bactéries auxotrophes, c'est-à-dire qu'elles ne peuvent se développer que dans un milieu possédant cet acide aminé contrairement aux bactéries sauvages  (prototrophes) qui poussent dans un milieu  qui en est dépourvu. On cherche l'apparition de souches mutantes.

Pour s'assurer que la réplication de l'ADN puisse se faire en présence du mutagène potentiel, les bactéries et la substance analysée sont mélangées dans de l'agar mou auquel on ajoute de faibles quantités d'histidine. Cet agar mou est ensuite étalé à la surface de boîtes d'agar réalisées avec un milieu minimum. Les boîtes sont incubées 2 à 3 jours à 37°C. Les cellules auxotrophes pour l'histidine pousseront quelques heures jusqu'à épuisement de l'histidine du milieu d'agar mou. Seules les révertants, ayant retrouvé la capacité à synthétiser de l'histidine, seront ensuite capables de se développer sur ce milieu minimum. Les colonies sont ensuite dénombrées et la valeur obtenue sera comparée à un témoin afin d'estimer le pouvoir mutagène relatif de la substance vis-à-vis de ces souches auxotrophes pour l'histidine.

test d'ames

Particularité des souches bactériennes:

  • Les bactéries doivent posséder un caractére provoquant la formation de parois dépourvues d'un lipopolysaccharide  rendant les cellules perméables à de nombreuses substances.
  • Les bactéries sont déficientes dans leur système de réparation de l'ADN par excision et possédent des gènes plasmidiques favorisant un fort taux de mutation lors de la réparation de l'ADN.

Particularité du milieu de culture:
Certaines substances nécessitent un inducteur pour être mutagène.
un extrait de foie de rat appelé S9 Mix (fraction microsomale) obtenu par ultracentrifugation est souvent ajouté à l'agar mou avant étalement. Cet extrait enzymatique convertirait les substances cancérogènes en dérivés électrophiles, plus susceptibles de réagir directement avec l'ADN, système absent chez les bactéries mais présent chez les mammifères. Ainsi de nombreux agents cancérogènes comme les aflatoxines ne deviennent actifs dans ce test qu'en présence de cet extrait de foie.

Avantages:

méthode simple, sensible et précise.
Ce test peut également s'appliquer à l'analyse d'effluents industriels, d'eau à usage alimentaire, de fumées ou de gaz d'échappement, de liquides biologiques humains (urines, fécès) provenant d'individus mis en contact par leur travail avec des produits cancérogènes. Les médicaments  et leur principe actif  peuvent aussi faire l'objet d'un examen systèmatique par ce test.

 

Inconvénient:


Ce test utilise des bactéries. Celles-ci ne présentent pas un modèle parfait  pour l'homme.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

omnitech support reviews 26/11/2014 13:30

Hmm now I guess the test reveals the presence of a particular substance that will evidently change the structure of the DNA. And I believe that this will result in the generation of cancerous cells and certain test are to done in order to confirm the presence of cancer.