Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
biotechnologie

Les postes de sécurité microbiologique (PSM)

4 Novembre 2014 , Rédigé par Mr Magniez Publié dans #hygiène et sécurité

Les PSM se définissent comme des postes destinés à assurer la protection de l'opérateur et de l'environnement contre les dangers liés aux aérosols dans la manipulation de substances biologiquement actives infectées ou dangereuses, à l'exception des substances radioactives, toxiques ou corrosives, l'air rejeté dans l'atmosphère étant filtré.

Leur typologie peut être abordée de 2 façons en établissant:

  • soit une classification selon les objectifs de protection (qui ou que veut-on protéger?).
  • Soit une distinction entre les domaines d'application basée sur l'importance du risque d'infection.

Classification selon les objectifs de protection:

Les PSM du type I:

Ils assurent simultanément la protection du manipulateur par la création d'un flux d'air entrant dans l'enceinte et de l'atmosphère par l'évacuation du flux d'air hors de l'enceinte à travers un filtre à très haute efficacité. Par contre ils n'assurent pas la protection du produit car celui-ci est baigné par de l'air en provenance directe du laboratoire.

Les postes de sécurité microbiologique (PSM)

Les PSM du type II:

Ils assurent la protection du manipulateur par une aspiration créée au bord avant du plan de travail constituant une barrière immatérielle entre le manipulateur et la manipulation. Ils assurent également la protection de l'atmosphère par l'évacuation du flux d'air hors de l'enceinte à travers un filtre à très haute efficacité. En outre, ils assurent la protection du produit manipulé contre la contamination à l'aide d'un flux d'air unidirectionnel vertical descendant à très haute efficacité, la contamination pouvant provenir aussi bien de l'atmosphère du laboratoire que d'autres produits manipulés simultanément.

Les postes de sécurité microbiologique (PSM)Les postes de sécurité microbiologique (PSM)

Les PSM du type III:

Ils assurent la protection du manipulateur par la création d'un volume entièrement fermé et du produit par l'alimentation de l'enceinte en air à travers un filtre à très haute efficacité. Ils assurent également la protection de l'atmosphère par l'évacuation du flux d'air hors de l'enceinte à travers, en général, deux filtres à très haute efficacité placés en série. Ils n'assurent pas de protection particulière du produit contre la contamination croisée en raison de l'absence découlement d'air unidirectionnel dans l'enceinte.

Les postes de sécurité microbiologique (PSM)

Classification selon l'importance du risque d'infection:

 

Du fait de l'absence ou la présence d'une paroi matérielle entre la manipulation et le manipulateur, les PSM présentent des degrés de protection différents selon les types.

L'utilisation des PSM se font dans le cadre de la manipulation des micro-organismes. Ceux-ci sont classés en 4 groupes en fonction de l'importance des dangers infectieux qu'ils font courir à l'individu et à la collectivité.

 

Classification des micro-organismes selon leur dangerosité

 

Groupe

 

Niveau de dangerosité pour le travailleur

Niveau de dangerosité pour la collectivité

Présence ou absence de prophylaxie ou de traitement

1 Ils ne provoquent pas de maladie (aucun danger pour le travailleur) aucun danger pour la collectivité -
2 Ils peuvent provoquer des maladies (danger pour le travailleur) propagation peu probable prophylaxie ou traitement efficaces
3 Ils peuvent provoquer des maladies graves (danger sérieux pour le travailleur) propagation possible prophylaxie ou traitement efficaces
4 Ils peuvent provoquer des maladies graves (danger sérieux pour le travailleur) propagation élevée absence de prophylaxie ou traitement efficaces

Les laboratoires confinés L2 et L3 doivent être équipés d'au moins un PSM du type II.

Les PSM du type II doivent être conformes à la norme EN 12469. De sucroît en France, ils peuvent répondre aux éxigences du règlement de la marque NF, certifiée par me LNE. En conséquence, sur ces équipements, le marque "CE" est obligatoire et la certification NF est recommandée.

Les PSM ne sont pas conçus pour assurer une protection contre les risques chimiques ou radioactifs.

Quelques conseils dans l'utilisation des PSM:

 Avant les manipulations

• Mettre en route le PSM et attendre 15 minutes.

• Anticiper l’ordre des manipulations afin d’éviter les entrées/sorties de matériels du volume de travail, c’est-à-dire regrouper le matériel nécessaire à l’ensemble des manipulations prés du PSM.

• Retirer ses bijoux (bagues, bracelets, montres…).

• Nettoyer le plan de travail et les parois avec un détergent non agressif (eau de javel

interdite) puis désinfecter (éthanol 70 %, spray désinfectant...).

• Se laver les mains soigneusement.

• Nettoyer les matériels nécessaires aux manipulations avec l’éthanol à 70 % et les

disposer dans le volume de travail du PSM. Veiller cependant à ne pas trop encombrer l’enceinte pour éviter de perturber le flux laminaire.

 

 Pendant les manipulations

 

• N’utiliser dans l’enceinte que du matériel à usage unique stérile (pipettes gradées stériles, anses stériles…).

• Effectuer des gestes calmes à l’intérieur du volume de travail et surtout lors du passage

dans la veine de garde (introduction et retrait des mains du volume de travail).

• Maintenir dégagées les grilles de reprise d’air.

• Manipuler au centre de la surface de travail et surtout pas au-dessus des grilles de reprise d’air (au moins à 10 cm de la grille avant), en évitant les mouvements rapides et gestes brusques.

• Jeter le matériel souillé dans un conteneur à déchets biologiques.

• Ne pas placer une flamme nue (bec Bunsen) sous le PSM pour ne pas perturber le flux laminaire et ne pas détériorer les filtres par la chaleur.

• Ne pas tousser, ni éternuer en direction de la zone stérile.

• Ne pas projeter de liquide ou de solide sur la face interne du filtre.

 

 

 Après les manipulations

• Ranger le plan de travail et s’assurer de n’y laisser que les portoirs à tubes.

• Nettoyer le plan de travail et les parois avec un détergent non agressif (eau de javel

interdite) puis désinfecter (éthanol 70 %, spray désinfectant...).

• Laisser fonctionner le PSM en position " travail" encore 15 à 20 minutes.

• Se laver les mains soigneusement.

 

 Maintenance périodique

 

Nettoyer à fond le PSM réguliérement, y compris le bac de rétention situé sous le plan de travail. Ce nettoyage doit se faire avec le PSM éteint pour éviter que les lingettes soient aspirées et aillent colmater le filtre.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article